Accueil Mon immo Combien gagne un agent immobilier : le salaire moyen ?

Combien gagne un agent immobilier : le salaire moyen ?

Dans le monde de l’immobilier, un agent immobilier est chargé de la coordination entre l’agence immobilière et l’acquéreur. Il est donc chargé de trouver un acquéreur pour un bien quelconque et de négocier pour enfin arriver à la fin de la procédure. Beaucoup se demandent si ce travail est vraiment rentable. C’est la question à laquelle nous allons répondre dans les lignes qui vont suivre.Immobilier et taux

Quel est le salaire moyen d’un agent immobilier ?

Le salaire moyen d’un agent immobilier débutant varie au cours de l’année en fonctions des mois. Son salaire dépend aussi de la formation suivie pour avoir son diplôme, qui est d’une très grande importance dans sa vie professionnel le. En effet, un diplôme obtenu d’une formation réputée lui permettra de décrocher un poste prestigieux, ce qui l’aidera à obtenir de meilleures relations dans les réseaux professionnelles.

Il est donc difficile de donner la somme que gagnera un débutant. On pourra envisager entre 1500 et 3000 euros bruts par mois et cela dépend de sa situation.

Combien gagne un agent immobilier : quel est le salaire moyen d’un agent immobilier selon les différentes catégories ?

Le salaire d’un agent immobilier dépend de son réseau et de ses activités sur le marché, qu’il soit un salarié ou un agent immobilier indépendant, le prix de ses ventes décidera du montant de son salaire. Généralement, le salaire d’un agent immobilier s’avère très intéressant, puisqu’il est encore plus important que celui des commerçants et des artisans. Un salaire moyen d’un non cadre s’élève jusqu’à 32 440 euros, et à 51 400 euros pour un cadre.Agent immobilier

On ne peut pas déterminer le salaire d’un agent indépendant, il gagne selon les négociations des ventes qu’il organise, il touche généralement entre 3 à 6% du prix de vente. La caisse de garantie de l’immobilier FNAIM a élevé les taux, que les agents immobiliers ont fixés, jusqu’à 4,87%.

D’après la nouvelle loi de « l’Accès au logement et un urbanisme rénové », l’honoraire d’un agent immobilier est compris entre 11 et 15 euros.

Plusieurs individus pratiquent déjà le métier d’agent immobilier, sans avoir suivi une formation professionnelle. Ces personnes travaillent généralement en collaboration ou comme salariés. Leur travail consiste à négocier des ventes et des achats tout comme un vrai agent immobilier. Leurs salaires varient en fonction des contrats de travail qu’ils ont signés avec leurs agences, qui remonte généralement jusqu’à 45% de la commission. D’après le syndicat national des professions de l’immobilier, un salaire moyen d’un travailleur dans ce secteur est de 38 600 euros par année et 37 500 euros pour les femmes.

Les diagnostics indispensables pour la location

Que vous soyez un futur locataire ou un bailleur, vous devez vous familiariser avec le diagnostic immobilier obligatoire, car il n’est pas seulement nécessaire dans le cadre d’une vente. Même si vous ne passez pas par une agence immobilière, il est largement conseillé d’être vigilant lors de la transmission de ces documents.

  • Vous devez fournir à votre futur locataire le diagnostic ERNMT, il met en avant tous les risques technologiques, miniers et naturels. Il permet de savoir si votre logement est dans une zone inondable par exemple.
  • Le fameux DPE est très demandé puisqu’il renseigne sur les performances énergétiques de l’habitation. Grâce à ces informations, vous savez si les factures d’électricité et de chauffage seront élevées.
  • Le bailleur doit posséder un diagnostic pour mettre en avant la superficie réelle du logement.

De nombreuses personnes ne savent pas que certaines parties ne sont pas prises en compte pour la superficie. Cela est valable pour les zones sous les toits, vous avez donc la superficie réelle et la superficie habitable. Lorsque la hauteur ne vous permet pas de marcher tout en étant droit, elle n’est pas intégrée dans le calcul.

Certains diagnostics sont nécessaires si la bâtisse est âgée

Il est essentiel de fournir d’autres diagnostics si le logement en location est ancien. Il faut alors attester de l’obtention d’un permis de construire, le document doit aussi mettre en avant la présence ou non du plomb. Ce matériau peut se dissimuler dans les tuyaux, mais également les anciennes peintures.

  • Le propriétaire est invité à effectuer une vérification de son installation électrique et de gaz lorsque la maison est âgée de plus de 15 ans. C’est un gage de qualité et de sérénité pour les futurs locataires.
  • Les diagnostics doivent être réalisés par des personnes compétentes. Il faut de ce fait contacter des agences expérimentées.

En effet, vous ne pouvez pas rédiger vous-même le document en utilisant les connaissances que vous possédez sur votre bâtisse. La valeur est nulle dans ce cas de figure, il existe donc des diagnostiqueurs en France qui facturent bien sûr cette prestation. Toutefois, le locataire est invité à ne pas signer le bail de location s’il ne possède pas toutes les informations en sa possession. C’est une précaution qui est aussi valable pour les mises en vente. De plus, le bail peut être annulé et des conséquences financières assez dommageables sont à envisager si les diagnostics obligatoires sont absents.

Il existe un droit à la commission

Si vous souhaitez embrasser une nouvelle carrière, vous vous demandez combien gagne un agent immobilier. La rémunération dépend du réseau dans lequel vous êtes embauché et surtout si vous êtes indépendant, les revenus ne seront absolument pas les mêmes. De ce fait, un mandataire ou encore un agent dispose d’une commission en fonction du résultat.

  • Lorsque l’opération est conclue, un surplus est souvent au rendez-vous, ce qui améliore la rémunération de base que nous avons évoquée au préalable.
  • Le client qui fait appel à un agent immobilier par exemple ne devra pas payer la facture avant que la transaction soit validée. C’est un réel avantage, car si la collaboration est un échec, vous ne devez pas prendre en compte une dépense.
  • Il est important de préciser que le salaire moyen d’un agent immobilier ne peut pas être accompagné par des frais d’avance ou de remboursement. Cela est interdit par la loi Hoguet.
  • Lors de la signature du contrat, le salaire agent immobilier n’est pas mentionné, mais la commission est précisée. Le mode de calcul doit être clair et si les clients on un doute, ils doivent impérativement demander des explications.
  • Un agent immobilier salaire peut être en concurrence avec un autre professionnel embauché par un cabinet adverse. Dans ce cas, la commission est proposée à celui qui aura conclu la transaction.

La commission est donc idéale pour améliorer le salaire agent immobilier débutant, mais il faut s’investir dans chacun des dossiers. De plus, ces derniers n’aboutissent pas forcément, le salaire moyen agent immobilier peut donc être différent d’un mois à un autre. Pour que la commission soit celle escomptée, il est judicieux de maîtriser l’art de la négociation et d’avoir des connaissances en commerce puisqu’il faut vendre un bien immobilier afin de séduire les consommateurs.

La rémunération en indépendant est-elle réjouissante ?

Vous cherchez à savoir combien gagne un vendeur immobilier que ce soit avec ou sans une agence. En effet, vous n’êtes pas contraint d’être embauché par une structure, car certains professionnels travaillent comme des indépendants. Ils ont leur propre réseau, ce qui demande un travail encore plus intense puisque vous n’avez pas une visibilité très forte. Il est donc nécessaire de construire son image pour que les clients puissent faire appel à vos services. Le salaire d’un agent immobilier peut être un peu plus intéressant, mais les débuts sont souvent complexes.

Si toutefois, vous réussissez à obtenir un réseau compétent capable de vous ramener de nombreux dossiers, la rémunération peut être beaucoup plus confortable. Par contre, le salaire moyen négociateur immobilier pour un indépendant est assez difficile à calculer. Il n’existe aucun plafond sur ce marché et tous les agents n’agissent pas de la même façon. Certains pourront gagner plus de 10 000 euros grâce à un investissement conséquent alors que d’autres n’arriveront pas à dépasser près de 5000 euros.

Si vous êtes attiré par l’indépendance, sachez qu’il est nécessaire de se renseigner le plus possible sur ce statut, car l’absence d’un réseau est parfois difficile à supporter.

Le courtier immobilier est un peu plus intéressant

Lorsque vous confiez votre projet à un agent immobilier, il utilise uniquement les biens répertoriés dans son réseau. Cela est valable pour l’achat, mais également la vente surtout si vous optez pour une exclusivité. C’est un concept assez problématique, d’où l’intérêt de vous focaliser sur les avantages apportés par un courtier immobilier Paris, car il ne travaille pas pour le compte d’une société, il est donc indépendant, ce qui vous permet de jouir d’une vraie transparence.

  • La rémunération est souvent basée sur les résultats, si vous ne signez pas votre contrat, vous n’aurez donc pas une facture à payer.
  • Un courtier notamment celui spécialisé dans Paris peut vous aider à sélectionner les habitations les plus réjouissantes, vous ne perdez de ce fait pas du temps à éplucher tous les catalogues.
  • Il peut également vous aider à cibler les biens pertinents si vous souhaitez réaliser un investissement en lien avec un dispositif de défiscalisation.
  • Les coûts sont généralement plus faibles par rapport à la commission demandée par une agence immobilière.

Le courtier du côté de Paris a une maîtrise totale du marché et au vu des chiffres affichés, il est judicieux de faire appel à un véritable expert du domaine.

Devenez également un courtier en immobilier

Devenez également un courtier en immobilier

Certains agents immobiliers peuvent être rémunérés en fonction des ventes et de leur implication, mais les salaires sont parfois limités. Vous pouvez alors envisager une autre solution, car il existe plusieurs professions sur ce marché. Sur le site hellopret.fr, vous pourrez découvrir les avantages d’un courtier en immobilier.

  • Les clients souhaitent réaliser de sérieuses économies tout en profitant des meilleures solutions pour les prêts.
  • Ils sont alors largement sollicités, le marché est concurrentiel, mais votre investissement sera largement rentabilisé.
  • Vous pouvez être payé avec des frais de courtage qui sont alors facturés au client qui vous propose un profil précis pour la recherche.
  • Certains courtiers en immobilier ont des partenariats avec les banques et les organismes financiers.

Ils ont alors des commissions lorsque les transactions sont réalisées avec ces établissements. Vous pouvez ainsi dégager un salaire beaucoup plus conséquent que celui proposé pour un agent immobilier et vous répondez en même temps à la demande des clients qui sont de plus en plus exigeants. Réfléchissez alors à ces deux métiers, mais sachez que les courtiers connaissent un succès sans précédent que ce soit dans les assurances, l’immobilier… N’hésitez pas à vous renseigner sur cette profession.

Loi Pinel à Rennes : comment en bénéficier ?

Pour votre investissement dans l'immobilier locatif, on vous recommande vivement de souscrire au programme Pinel. Cette loi qui a été promulguée en 2014 pour...

Décoration de jardin : quelles astuces faut-il suivre ?

Vous désirez une décoration de jardin luxueuse qui puisse convenir à vos envies et faire de votre petit coin de terre un véritable paradis ?...

Investir dans le vin : quel vin choisir ?

Investir dans le vin est quasiment similaire à un investissement en bourse, car le principe est le même. L'investisseur doit se procurer des bouteilles, puis...