Accueil Financement Comment payer une maison de retraite avec un bien immobilier ?

Comment payer une maison de retraite avec un bien immobilier ?

Différentes situations peuvent conduire une personne âgée à vivre dans un foyer médicalisé. Cependant, payer les frais inhérents à la vie dans une maison de retraite n’est pas toujours évident. En effet, le montant de la pension de retraite est parfois inférieur au loyer du foyer médicalisé. Dans ces cas, si le résidant est propriétaire d’un bien immobilier, il peut payer sa maison de retraite à partir de ce bien de différentes manières. Nous en parlons dans cet article.

Recourir à une aide sociale à l’hébergement

Lorsque les revenus du senior à interner dans une maison de retraite sont inférieurs au prix de l’hébergement, il est possible de recourir à une aide lorsque la personne concernée dispose d’un bien immobilier. Cette solution est celle à privilégier lorsque le senior ne souhaite pas vendre son bien immobilier. Le montant de cette aide n’est pas standard. Il varie d’un département à un autre en suivant les paramètres suivants :

  • La situation matrimoniale de la personne,
  • La situation des ascendants et descendants directs du senior (les obligés alimentaires)
  • La réglementation en vigueur en matière d’aide sociale dans le département de cette personne.

Cette aide ne peut être accordée que si la personne qui souhaite en bénéficier n’a qu’un seul bien immobilier, la résidence principale. Aussi, notons que lorsque les héritiers de la personne résidente remboursent le département, la vente de la résidence principale ne sera plus imposée.

Mettre le bien immobilier en location

Il est également possible de louer la maison ou l’appartement du futur résident afin de pouvoir payer la différence entre ses revenus et les frais de la maison de retraite. Si le montant du loyer ne couvre pas la facture du foyer médicalisé, il est encore possible d'avoir recours à une Aide Sociale. Cette disposition ne dispense en aucun cas les ascendants et descendants directs de leurs devoirs. Ils peuvent donc être amenés à participer à la hauteur de leurs revenus.

Aussi, le montant reversé par le département comme aide sociale à l’hébergement peut être récupéré si certaines conditions sont remplies :

  • lorsque le résident a fait une donation avant (les dix années précédentes) ou après la demande,
  • quand on constate un retour de fortune ou d'héritage entre autres,
  • sur la succession, au décès du résident à partir du premier euro.

Il faut rappeler que ces trois règles de récupération des sommes de l’Aide Sociale à l’Hébergement s’appliquent dès qu’on fait recours à cette aide pour payer les frais d’une maison de retraite.

Vendre le bien immobilier pour payer la maison de retraite

C’est également une option envisageable lorsqu'on possède un bien immobilier. La somme issue de la vente servira donc à payer la différence entre les revenus et la facture de la maison de retraite. Cependant, il est possible d’épuiser cet argent au bout d’un certain temps. Dans ce cas, l'idéal est de solliciter une aide sociale à l’hébergement.

En procédant ainsi, sachez que le montant de ces aides sera récupéré dans les trois cas cités plus haut. Aussi, les obligés alimentaires pourront participer aux dépenses en fonction de leurs revenus respectifs. Il faut ajouter qu’il est également possible de procéder à la vente de son bien immobilier en viager. Dans ce cas, la rente pourrait être utile.

Loi Pinel à Rennes : comment en bénéficier ?

Pour votre investissement dans l'immobilier locatif, on vous recommande vivement de souscrire au programme Pinel. Cette loi qui a été promulguée en 2014 pour...

Décoration de jardin : quelles astuces faut-il suivre ?

Vous désirez une décoration de jardin luxueuse qui puisse convenir à vos envies et faire de votre petit coin de terre un véritable paradis ?...

Investir dans le vin : quel vin choisir ?

Investir dans le vin est quasiment similaire à un investissement en bourse, car le principe est le même. L'investisseur doit se procurer des bouteilles, puis...